Quinopode For Diversity in Our Fields and on Our Plates

(du site quinoadanjou.fr le 25 octobre 2014)


Réponses à quelques questions fréquentes :

1) « Je suis agriculteur, et je m’intéresse à la culture du quinoa.

  • Pouvez vous me fournir des semences ? 
  • Serait-il possible d'obtenir le droit d'utilisation des variétés que vous utilisez ?
  • Pouvez-vous m'indiquez où trouver des semences ?
  • Puis-je semer les graines dans les paquets vendus sur votre site ?»

2) « Je suis un consommateur soucieux de l'impacte de l'agriculture sur l'environnement et la santé.

  • Le Quinoa d'Anjou, est-il bio ? 
  • Est-ce que vous utilisez des produits chimiques sur votre culture ? Quels produits ? Pourquoi ?
  • Est-ce que vous pratiquez l'agriculture raisonnée ? »




Pouvez vous me fournir des semences ? 

Non. Pour nous distinguer d'autres producteurs de quinoa nous utilisons exclusivement certaines variétés de quinoa spécifiques et identifiables qui sont protégées par Certificat d'Obtention Vegétale (COV). Le COV est l'équivalent végétal des « droits d'auteur » dans le monde de la musique, du cinéma, de l'édition. Elle donne à l'obtenteur la possibilité de bénéficier du fruit de son travail dans un système de licences et de royalties. Pour obtenir un COV, un sélectionneur doit proposer aux autorités une variété différente de toute autre variété déjà existante.

Les variétés protégées que nous utilisons sont principalement Pasto et Atlas – obtentions de l'université de Wageningen aux Pays Bas. Nous utilisons aussi, en moindre mesure, les variétés protégées Riobamba et Jessie. Nous avons les droits exclusifs de production et commercialisation de ces variétés. En contrepartie, nous versons des royalties à l'université de Wageningen pour financer un travail continue d'amélioration variétale et d'adaptation de l'espèce à nos conditions de production. Se réserver les droits exclusifs de l'exploitation commerciale de certaines variétés originales nous permettra toujours de garder un point de différenciation en termes de goût et de texture par rapport à toute autre quinoa qui n'est pas le Quinoa d'Anjou.

Nous ne voulons pas empêcher d'autres à produire du quinoa, mais nous souhaitons bien rester les seuls producteurs de ces variétés de quinoa. Alors, non, nous ne fournissons pas de semences de nos variétés à des producteurs en dehors de notre filière.


Serait-il possible d'obtenir le droit d'utilisation des variétés que vous utilisez ?

Nous sommes contents d'accompagner un petit nombre de bons agriculteurs qui veulent travailler avec nous, même dans d'autres régions. Chaque année, quelques agriculteurs en dehors de notre région cultivent du quinoa sous notre licence avec l'obtenteur. Pour mieux connaître nos variétés, il est intéressant pour nous de les voir cultivées dans d'autres conditions que celles de l'Anjou.

Mais attention : il s'agit d'un contrat de production qui ne laisse pas la liberté à l'agriculteur de commercialiser sa production comme il le souhaite : toute la récolte doit être vendue à la CAPL et/ou à Abbottagra. Ensuite, cette production non-angevine sera commercialisé séparément du Quinoa d'Anjou, et il est possible que l'agriculteur rachète sa propre production, après notre contrôle de qualité, pour une commercialisation locale en circuit-court. Ce schéma est important pour le bon respect des termes de notre licence, notamment la déclaration et traçabilité des quantités produites et de leur qualité, ainsi que le versement des royalties à l'obtenteur pour soutenir la recherche.

Afin de contractualiser une production avec nous, merci de prendre rendez-vous.

Pouvez-vous m'indiquez où trouver des semences ?

Non, nous ne travaillons qu'avec nos variétés. Mais les variétés que nous utilisons ne sont pas les seules au monde ! Il y a des milliers de variétés de quinoa, et bon nombre de semenciers qui vendent des graines de variétés publiques, sans licence.


Puis-je semer les graines dans les paquets vendus sur votre site ?»

Nous proposons du quinoa pour la consommation humaine. La plupart des graines dans nos paquets sont capables de germer et de se reproduire, mais elles ne sont pas vendues pour être utilisées comme semences. Même si, biologiquement, c'est possible de produire votre propre quinoa à partir de notre produit, votre récolte ne pourra pas être légalement commercialisé puisque les variétés que nous utilisons sont protégées par des droits d'obtenteur (COV). La reproduction de ces variétés sans autorisation relève de la contrefaçon ; aussi la vente de graines de ces variétés produites illégalement est interdite, comme la vente d'un DVD piraté ou d'un livre plagié.


Le Quinoa d'Anjou, est-il bio ? 


Non. L'agriculture biologique est une volonté de n'employer que les intrants « naturels, » à l'exclusion de tout intrant « synthetique. » Nous ne croyons pas que la distinction naturel/synthétique soit forcément synonyme de bon/mauvais. L'un comme l'autre peut être bon ou mauvais selon son emploi. Nous utilisons des intrants naturels et synthétiques en fonction du besoin, de manière intelligente, dans le but d'obtenir un quinoa de qualité fiable, très bon pour la santé de ceux qui en mange.

Les deux objectifs de notre filière peuvent se résumer ainsi : le Quinoa d'Anjou doit contribuer à plus de diversité dans nos champs et plus de diversité dans nos assiettes. Nous savons que la diversité est positive, en soi, et pour l'environnement et la santé : Il est bénéfique de varier les cultures dans une parcelle et bénéfique de varier notre alimentation. Nous cultivons du quinoa pour cultiver un peu moins de blé et de maïs, et nous mangeons du quinoa pour manger un peu moins de blé et de viande.


Est-ce que vous utilisez des produits chimiques sur votre culture ? Quels produits ? Pourquoi ?

Dans la plupart des cas, nous apportons une quantité calculée d'azote à nos plantes sous une forme rapidement assimilable, au moment de leur plus fort besoin. Les amendements organiques, comme le fumier et le composte, sont indispensables, mais un complément d'azote minéral au bon moment est très apprécié par les plantes, et ne sera pas perdu dans l'environnement.

Parfois certaines parcelles subissent de fortes attaques de chenilles, punaises ou scarabées. En cas de besoin, nous appliquons une insecticide de contacte avant la floraison. Puisque le produit ne pénètre pas dans la plante et les graines ne sont pas encore formées, il n'y a pas de trace d'insecticide dans nos graines lorsqu’on l'applique à ce moment précis.

Est-ce que vous pratiquez l'agriculture raisonnée ? 

Non. Les programmes de certification ne sont nécessaires que lorsque les consommateurs ne font pas confiance aux producteurs ; souvent ceux qui produise ce que nous mangeons sont très loin de chez nous et peuvent avoir des valeurs, priorités et références bien différents des nôtres. L'agriculture et la commercialisation de l'alimentation humaine est bien réglementée en France pour la protection des personnes et de l'environnement. Dans notre filière, nous travaillons ensemble pour améliorer continuellement notre savoir-faire ; nous partageons nos idées, nos connaissances et nos expériences pour faire avancer le groupe entier. Avec la réglementation et notre bon sens collectif nous ne faisons pas n'importe quoi. Quand vous passez par l'Anjou, rendez-nous visite.